LV BOSCH SMV46KX05E/09 ne demarre pas

En rentrant de vacances, notre LV BOSCH SMV46KX05E/09 ne démarre plus.
Lorsqu’on le ferme pour lancer le programme il fait « takatak » (comme d’habitude) puis plus rien. La lumière rouge ne s’allume même pas sur le sol.
Lorsqu’on l’ouvre le temps restant du programme clignote, et il faut faire un « reset » pour faire un nouvel essai.
J’ai essayé de changer l’ouverture du robinet d’arrivée d’eau (à fond, à moitié, à peine ouvert …) mais celà ne fait aucune différence.
L’eau arrive bien au robinet. Le filtre à l’entrée de l’aquastop est propre.
Pouvez-vous me conseiller pour les tests suivants afin d’identifier la panne svp ?
Merci d’avance.
Guillaume.

Bonjour,
Une information manque: y a t’il de l’eau dans le LV après la tentative de démarrage?
Si oui, j’ai déjà eu ça, au retour d’une absence prolongée (vacances), et particulièrement possible avec la canicule. Le moteur de lavage un peu encrassé s’est grippé.
Simple à dégripper: déposer le panneau latéral droit (en tous cas sur mon Bosch), on accède au moteur de lavage, le faire tourner délicatement avec un tournevis, dégrippé le LV repartira.
Bonne chance. JYP

Merci JYP pour votre réponse.
Je vais pouvoir y travailler ce WE.
En fait le LV ne se met pas en route. Pas d’arrivée d’eau. Donc quand je l’ouvre il n’y a pas d’eau à l’intérieur.
Il fait son bruit habituel au démarrage « takatak » puis plus rien ne se passe. Pas de bruit de vidange, pas d’arrivée d’eau, pas de bruit, pas de lumière rouge sur le sol … RIEN !
Je me demande si l’aquastop n’est pas en cause. Comment faut-il faire pour le tester ?
Merci d’avance pour vos conseils.
Guillaume.

Bonjour Guillaume,
S’il n’y a pas d’eau ma suggestion ne tient pas.
Problème d’Aquastop me parait possible. Mais je ne connais pas la manière de le tester.
Vérifier quand même qu’il n’y a pas d’explication triviale: robinet d’alimentation fermé à votre insu (!) ou travaux sur le réseau d’eau avec dépôt de boue sur le filtre du raccord d’alimentation lors de la remise en eau, ça arrive.
Bonne chance. JYP.

Bonjour,

Toutes les idées sont bonnes à prendre, mais je ne crois pas trop à un problème d’aquastop. Ceci pour 3 raisons :

1/ le LV se serait mis en sécurité avec affichage d’un code erreur
2/ Avant que l’aquastop, ne soit sollicité, la pompe de vidange aurait réalisé la vidange aseptique initiale, hors elle n’a pas été sollicitée non plus.
3/ L’indicateur rouge au sol n’est pas allumé non plus et, sauf erreur de ma part, il doit s’allumer dès lancement d’un programme

Le problème serait donc en amont de l’exécution de toutes les fonctions audibles (vidange, remplissage, brassage, …).

D’un autre côté, la carte électronique de puissance est bien alimentée : à la mise en route du LV on entend effectivement ce « takatak ».

Comme le LV est resté sans être utilisé pendant une période de vacances, l’idée de JYP d’un rotor de pompe de cyclage collé mérite d’être retenue.
Il se peut effectivement que quelques contrôles rapides soient effectués de façon masquée au lancement d’un programme et n’aboutissent pas.

Par contre, sans dépose de la pompe de cyclage, il faut une grande délicatesse pour faire tourner un peu le rotor. Le seul accès se fait sans doute en effet par la grille de ventilation AR. Attention donc à ne pas prendre appui sur les enroulements du moteur qui sont visibles et fragiles.

ATTENTION également : le LV doit être impérativement débranché électriquement de sa prise murale.

Nota : Si cette intervention est réalisée, il faut en profiter pour inspecter également l’état de la filerie dans toute la zone et sous l’articulation de la porte en particulier.

Enfin, si le rotor de la pompe de cyclage n’est pas « collé » le souci pourrait bien être une défaillance électronique (n’y a-t-il pas eu d’orage ? Le LV était-il débranché du secteur lors de la période de vacances ?)

Cordialement
RdB
:

Je reviens rapidement vers vous pour corriger une grosse erreur de ma part :

Le moteur de la pompe de cyclage est un moteur brushless (sans balais (charbons)).
Les enroulements que l’on voit par la grille de ventilation sont donc les enroulements fixes du stator.
Le rotor, lui ne comporte que des aimants permanents et n’est pas accessible par la grille de ventilation.

Pour accéder à l’axe du rotor, il faut donc déposer le capot gris sur l’AR du moteur, en espérant que l’extrémité de l’axe soit visible capot enlevé (il faut que je vérifie; en attendant, si JYP l’a fait, il peut peut-être déjà confirmer la façon de faire).

Désolé pour l’erreur de mon post précédent.

Cordialement,
RdB

Citation

Vérification faite, il n’est pas possible non plus d’accéder à l’axe du rotor, capot AR gris enlevé.
JYL devrait nous dire de quelle façon il avait procédé.

Cordialement,
RdB

Merci pour vos conseils.
J’ai donc désencastré le LV en le secouant un peu (si un rotor était grippé, il pourrait se débloquer). Et là, surprise, il s’est remis à fonctionner. Mais au bout de 4 minutes il s’arrête, bipe et indique E17. J’ai essayé 3 fois de suite : toujours E17 au bout de 4 minutes, toujours arrêt cuve vide.
Comme le remplissage de l’échangeur thermique / répartiteur me paraissait limité, j’ai retiré la carte du débimètre de sa loge et j’ai relancé le programme. Le répartiteur se rempli alors jusqu’en haut, et le LV a fonctionné environ 2h30 avant de s’arrêter juste avant le séchage : E17 encore, mais arrêt cuve pleine cette fois.
Que faut-il en penser ?
J’avais déjà eu un problème E19 puis E17 il y a 10 mois. A l’époque il avait été résolu en changeant la valve avec capuchon rouge (dont je ne me souviens plus du nom).
Merci d’avance de votre aide.

Bonjour Guillaume,

E17 correspond à : « Arrivée d’eau trop importante vue par le débitmètre ».
Il est possible que vous ayez une pression et un débit d’eau trop important au robinet d’eau mural.

Débitmètre déconnecté, il n’informe plus l’électronique du volume d’eau admise ce qui justifie qu’à un moment le LV va se mettre en sécurité (pas forcément dès le départ en fonction du remplissage de l’échangeur thermique).

Maintenant :

  • Remettez la platine du débitmètre en place.
  • Fermez votre robinet d’eau mural à moitié
  • Relancer un programme.

Dites-nous ce qu’il en est

PS : Pour mémoire, votre code E19 d’il y a un moment correspondait à une défaillance de l’électrovanne de vidage de l’échangeur thermique.

Cordialement
RdB

Re-bonjour Guillaume,

En complément à ma réponse précédente :

En février-mars dernier vous aviez effectivement eu un code E19 suivi déjà d’un code E17 et nous avions échangé à ce sujet.

Pour mémoire, voici votre conclusion de ce sujet à propos du code E17 :

"J’ai rouvert très légèrement le robinet d’arrivée d’eau (pour éviter la E17 qu’il m’a refait une nouvelle fois, car j’avais d’abord oublié cette précaution).
Et devinez quoi : IL RE-MARCHE !!!"

Je suppose donc que cette fois-ci vous avez dû fermer votre robinet mural pour intervenir sur votre LV et qu’ensuite vous l’avez rouvert en grand.

Rouvrez-le donc très légèrement comme vous l’aviez fait début mars et dites nous ce qu’il en est.

Cordialement,
RdB

Merci RdB de me remettre en mémoire les détails de la panne précédente de mon LV !

En suivant vos conseils, j’ai rebranché le débimètre, fermé encore un peu plus le robinet d’arrivée d’eau (je n’avais pas totalement oublié ce point), lancé le programme ECO … et effectivement il a fait le cycle complet, sans faiblir !
La panne d’origine n’était donc probablement qu’un rotor grippé suite à l’inactivité pendant 4 semaines de vacances.
MILLE MERCIS pour vos conseils avisés.
Guillaume.

Bonjour Guillaume,

Content de savoir que votre LV fonctionne à nouveau et merci pour votre retour qui permet à tous d’être informé sur ce qu’il convient de faire pour une erreur E17.

Toutefois, cette erreur E17 est très rare, la plus part du temps c’est plutôt l’inverse (une pression et un débit insuffisant).

Il est donc possible que la pression et le débit soient particulièrement importants sur votre installation d’eau.

C’est une situation qui peut être fâcheuse si vous disposez d’équipements protégés par un groupe de sécurité.

En effet, celui-ci peut très bien fuir en permanence ou pire, le jour où il est défaillant, c’est l’appareil qu’il est censé protégé qui peut en souffrir (ballon d’eau chaude par exemple soumis du coup à une pression trop élevée du réseau).

Il ne serait peut-être pas inutile qu’un limiteur de pression soit installé après compteur sur votre installation. Il s’agit d’un petit appareil qui limite la pression du réseau domestique à 3,5 à 4 bars.

Cordialement,

RdB

Effectivement, nous habitons dans un quartier où il y a beaucoup d’entreprises, et chacun des 2 incidents E17 a eu lieu pendant des vacances lorsque beaucoup d’entreprises sont fermées… Celà a peut-être un lien ?
Merci pour vos conseils avisés.
Guillaume