BOUTIQUE ADEPEM.COM

Pieces detachees electromenager, 104 rue de Maubeuge 75010 Paris
Nous sommes le Ven 19 Jan 2018 18:35

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Mar 16 Avr 2013 09:44 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Déc 2010 10:47
Messages: 668
Bonjour,

Je suis technicien bénévole de dépannage dans une ressourcerie et donc je vois de grandes quantités de plaques inductions qui sont jetées car en panne.
Dans 90% des cas (sauf vitre cassée) c'est depannable facilement à pas cher par un éléctronicien averti.
Brancher la table et voir si elle se reveille. Si oui bon signe. Sinon ce n'est pas perdu.
Par exemple sur la famille Brandt sur 8 plaques, 7 avaient une soudure fondue au niveau d'un pont redresseur. Soudure refaite ( et les autres autour) et c'est reparti. Par contre je ne sais combien de temps cela va durer car cette soudure fondue signifie surchauffe locale, donc cela peut se reproduire.
Pour la famille Scholtes ( Ariston, indesit) le changement de tous les condensateurs chimiques ( sur la carte du haut, celle qui commande le clavier) resoud 95 % des problemes. En profiter pour faire la meme chose sur la carte du bas.Ces plaques ont un problème de conception, jamais résolu: la partie alimentation de veille ( celle qui est sous tension 24h/24) chauffe enormement: jusqu'a 75 degres, ce qui fini par detriure les condensateurs chimiques. Ce probleme est accéléré si la plaque est juste au dessus d'un four.
Pour la famille rosieres (arthur-martin,aeg, electrolux) c'est souvent les IGBT,pont et partie puissance qui sont morts, donc investissement beaucoup plus conséquent.

Pour demonter une plaque (quelle que soit la marque) toujours proceder de la façon suivante: poser la plaque a plat vitre vous faisant face. Enlever les 6 ou 8 vis de la peripherie et enlever la vitre. Ensuite cela depend des marques.
Il ya une exception ce sont les plaques monofoyer a pas cher: demontage a l'envers, mais il vaut mieux jeter que chercher a réparer ces trucs.
Voila un résume de mes expériences
Ceci ne va pas a l'encontre de la vente de modules par la société Depem qui heberge ce forum, car, soit les modules sont épuisés, soit ils sont a un prix tel ( cela ne vient pas de Depem mais des constructeurs) qu'il vaut mieux acheter une plaque neuve

Alain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Mar 16 Avr 2013 13:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 13 Mar 2009 10:53
Messages: 3374
:lol:
merci alain de nous défendre.
Pas de problèmes pour l'incitation à la réparation moins chère : c'est justement le but du forum.

Juste un détail : la famille aeg-arthur martin/electrolux, ce n'est pas Rosieres .

Et merci pour tous tes conseils de pro , ça aide beaucoup de monde .

_________________
une tête ,des mains et de l'entraide : pas besoin de plus pour se dépanner


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Mar 16 Avr 2013 16:26 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Déc 2010 10:47
Messages: 668
Merci de cette réponse.
Au sujet de Rosières, si ce n'est pas du groupe electrolux, c'est très bien imité,ou alors c'est du "rebaptiseé" car les cartes sont quasi identiques ( a des revisions locicielles diffrentes) entre une Rosieres RVI 6310 et une AEG (68101k). Electronique de source EGO.

Mais pas grave.

Alain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Mer 17 Avr 2013 07:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 13 Mar 2009 10:53
Messages: 3374
Il n'est pas rare que certains appareils de l'un soient achetés par l'autre ( c'est valable pour toutes les marques) .
De plus , EGO fabrique pour tout le monde et ton expérience de terrain te mes sous les yeux ce genre d'évidences
( c'est plus dur à voir derriere mon écran :D )

_________________
une tête ,des mains et de l'entraide : pas besoin de plus pour se dépanner


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 1 Aoû 2015 09:23 
Hors ligne

Inscription: Sam 1 Aoû 2015 09:06
Messages: 1
Bonjour monsieur je vous contacte car j'ai un problème sur une plaque induction Electrolux j'ai que le côté droit qui fonctionne dès que je pose une casserole sur le côté gaucheet que j'actionne le degré de température ça lâche la plaque ne fonctionne plus et dès que j'éteins le côté gauche le côté droit fonctionne
Désolé de vous déranger mais avant de changer de plaque J'aimerais savoir si il y a possibilité de la réparer vu que c'est une Electrolux et que ça coûte beaucoup plus cher que les autres la référence de la plaque
Electrolux ehh6340fsk
Voilà merci
Après si vous voulez je peux vous appeler je m'exprimerai mieux là à expliquer comme ça par texte c est pas terrible merci encore


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 1 Aoû 2015 10:11 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Déc 2010 10:47
Messages: 668
Bonjour,

Je ne connais pas l'électronique Electrolux, je n'en ai jamais dépanné. Je connais que la famille Brandt et les Scholtes.
Mais a priori cela doit ressembler pas mal au moins dans l'architecture. Une platine de puissance qui commande le coté gauche et une autre le coté droit. Donc a priori c'est la platine de gauche qui est HS. Apres il faut donc démonter, extraire cette platine et rechercher les composants qui font partie de l'alimentation, et mesurer les condensateurs marqués 400V ou plus. Si ils sont hors tolérance ( 10%) les changer.
Voila tout ce que je peux vous dire
Alain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 28 Jan 2017 20:22 
Hors ligne

Inscription: Sam 28 Jan 2017 19:57
Messages: 2
Bonsoir,
Je viens de vous lire et vous me donnez un peut d'espoir
Peut être voudriez vous bien nous aider
Nous avons une plaque sauter STI964X
Depuis quelques temps les deux feux de droites sont de plus en plus capricieux pour s'allumer (il faut batailler)
Connaissez vous cette panne
En vous remerciant


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 28 Jan 2017 21:49 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Déc 2010 10:47
Messages: 668
Bonsoir,

Sauter fait (faisait) partie du groupe Fagor Brandt et les modules de puissance sont communs.
Cette panne est classique sur cette série.
Il s'agit de l'alimentation de la carte qui vieilli mal. Pour la rajeunir il y a 3 condensateurs a changer.
2x 470nf 250v alternatifs catégorie X2 du filtre interférence d'entrée et la capa de 680nf 250 v de l'alimentation elle-même.
Le plus compliqué est l'accès à ces condensateurs. Il faut enlever le gros radiateur.
Dans les premières versions il était riveté. Il fallait percer les rivets ( mèche de 4) et au remontage remplacer par des vis et écrous de 4mm
Sur les plus récentes elles sont vissées, donc plus facile.
Maintenant je ne connais pas vos compétences en électronique, soudure,...

Alain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 6 Mai 2017 17:27 
Hors ligne

Inscription: Sam 6 Mai 2017 17:14
Messages: 3
Bonjour,
j'ai en dépannage une plaque à induction Fagor 4 feux,
il y a un IGBT en court-circuit qui à fait fondre le morceau de piste du circuit imprimé qui fait office de fusible.
La plaque fonctionne bien avec un IGBT neuf et en shuntant ce bout de piste.

Mais, je suis soucieux de la sécurité et je me pose la question de savoir quel valeur de fusible installé à la place du morceau de piste fondu, sachant qu'il alimente 2 feux.
Je crains de mettre un fuse trop fort et si un IGBT se met en défaut de cramer une bobine d'induction, ce qui serait pire !
Un fuse de 20A rapide me semble pas mal.
Qu'en pensez-vous ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Methode générale de dépannage des plaques induction
MessagePosté: Sam 6 Mai 2017 17:46 
Hors ligne

Inscription: Dim 5 Déc 2010 10:47
Messages: 668
Bonjour,

Je pense que c'est une valeur raisonnable:
Une carte de puissance délivre 3500 w pour les plus puissantes.
Donc sur du 230v cela fait de l'ordre de 15 ampères.
en tenant compte du fait que ce n'est pas du courant continu mais redressé un fusible de 20A me parait correct a condition que cela soit un fusible retardé a cause des pics de courant.

Alain


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: